TuishouSimple fouetéventailéventailRamener le tigre à la montagne

La route du the et des fleurs

En cheminant avec Fortune…

Robert Fortune

Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs

Rien ne prédisposait l’Ecossais Robert Fortune (1813-1830), paisible botaniste, à une vie d’aventures. A la fin des années 1840, l’East India Company le fait quérir de toute urgence : il est le seul à pouvoir percer les secrets du thé chinois et de sa qualité exceptionnelle ; on attend donc de lui qu’il se fasse espion pour pénétrer en Chine, dérober les plants des meilleures variétés, étudier les techniques de préparation des feuilles.

Fortune réussira : il ramènera pas moins de vingt mille pieds qui seront aussitôt plantés sur les contreforts de l’Himalaya puis à Ceylan. Ce qui fait le bonheur de son récit, outre les aventures en cascade, c’est la curiosité gourmande du voyageur rendu inconscient du danger par son émerveillement inépuisable devant les splendeurs qu’il découvre. Curiosité telle, d’ailleurs, qu’il n’aura qu’une envie au terme de sa mission : retourner en Chine (Le Vagabond des Fleurs, PBP n° 320).

Français